Uncategorized

Mariage Covid : quelles règles pour pouvoir se marier ?


[Mise à jour du 29 juillet à 15h00]. Alors que l'Etat d'urgence sanitaire a pris fin le 10 juillet dernier, les mariages peuvent à nouveau être célébrés. Les rassemblements et en l’occurrence les mariages, sont de nouveau autorisés sur l'ensemble du territoire depuis le 2 juin, mais doivent continuer à se faire dans le respect des gestes barrières. Lavage des mains à l'entrée et à la sortie de la salle de cérémonie, distanciation sociale d'au moins 1 mètre entre 2 personnes et pas plus de 30 personnes réunies dans la salle des mariages. Rappelons qu'à l'échelle locale, et en fonction de la configuration des lieux, les mairies mais aussi les salles de réception sont susceptibles d'appliquer d'autres restrictions. Il est donc primordial de vous renseigner très précisément sur ces questions avant le grand jour. 

Les clusters détectés pendant les mariages inquiètent

L'épidémie de Covid-19 est encore loin d'être déterminée en France et la circulation du virus semble même s'accélérer pendant les vacances d'été. Avec la levée de certaines interdictions liées au rassemblement des personnes, la saison des mariages a repris. Et si les mariés et leurs invités font des efforts pour respecter la distanciation et tenir compte des risques sanitaires, les premières inquiétudes se font déjà sentir. L'agence régionale de santé a annoncé le 27 juillet que 30 personnes avaient été testées positives au coronavirus suite à un mariage célébré le 14 juillet sur le lac d'Annecy (Haute-Savoie). Le virus s'est propagé rapidement après que certains invités aient assisté à d'autres événements dans les jours suivants la cérémonie. Selon France Bleu Savoie, plusieurs enfants ont été contaminés dont une jeune fille qui a fréquenté, après le mariage, un centre de loisirs. BFMTV a par ailleurs appris ce 28 juillet que plusieurs cas de Covid-19 avaient été détectés suite à un mariage célébré la semaine précédente à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. "Si au cours du mariage, une personne attrape le virus car il n'a pas fait assez attention, et qu'il l'emporte avec lui, il risque de créer un nouveau foyer à son domicile ou son travail. On peut redouter la multiplication de ce schéma". a déclaré Yves Buisson, membre de l'Académie de médecine, à L'Express.

Rassemblement limités : à combien ?

Depuis le 11 juillet, les rassemblements ne sont plus limités à 10 personnes. Toutefois, le nouveau Premier ministre se réserve le droit de restreindre ou d'interdire certains rassemblements par décret, au niveau local, si la situation sanitaire venait à se dégrader. Il semblerait donc qu'à l'issue de la cérémonie à la mairie, restant quant à elle limitée à 30 personnes, les jeunes mariés puissent convier un plus grand nombre de convives à leur fête de mariage si elle a lieu dans une salle privatisée, un restaurant ou une maison. Pour autant, aucune directive ne semble avoir été donnée pour l'instant aux mairies concernant un éventuel élargissement du nombre de convives. Ainsi, à la mairie de Cannes par exemple, on continuera à se limiter à 30 invités tant que le parquet ou le préfet n'aura pas donné de nouvelles directives. 

Le port du masque obligatoire à la mairie et dans les lieux de culte

Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans tous les "lieux publics clos". Cette nouvelle obligation concerne évidemment les mairies et tous les lieux de culte mais aussi les restaurants, établissements flottants, chapiteaux, tentes et structures, salles. Voir la liste des lieux clos nécessitant l'obligation du masque.

Peut-on se marier à la mairie, en privé, dans une salle ?

Comme l'a annoncé dans un décret le gouvernement, depuis le 2 juin, il est à nouveau possible de célébrer les mariages et d'enregistrer les PACS en mairie sur l'ensemble du territoire. "La célébration des mariages peut se faire en présence d'une assemblée élargie, dont le nombre de personnes est déterminé en fonction de la taille de la salle des mariages et de la possibilité de faire respecter la distance barrière d'un mètre entre les personnes". Le ministère de l'Intérieur rappelle en effet que, jusqu'au 30 octobre prochain, les mesures d'hygiène doivent continuer à être appliquées "en tout lieu et en toutes circonstances, y compris dans les lieux privés". Louer une maison devrait donc être toléré, s'il y a un grand jardin, par exemple, qui permette d'espacer les invités.

Notons également que selon le décret n°2020-663 du 31 mai 2020, les salles sont autorisées à accueillir des invités selon les conditions suivantes : 

  • Les personnes accueillies doivent avoir une place assise,
  • Une distance d'un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de dix personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble ;
  • L'accès aux espaces permettant de se regrouper est interdit sauf s'ils sont aménagés de manière à garantir une distanciation physique suffisante.
  • Le port du masque est obligatoire dans les établissements autorisés à accueillir du public.

Enfin, les mariés qui le souhaitent pourront évidemment choisir d'organiser un repas de mariage dans un restaurant. A chacun d'être responsable, donc, pour éviter les risques de propagation du virus.

Peut-on se marier à l'Eglise, à la synagogue… ?

"On va pouvoir enfin recommencer à célébrer des mariages", avait déclaré l'ancien Premier ministre Edouard Philippe lors de la présentation de la seconde phase de déconfinement. Pour autant, les Français doivent rester prudents. "Le moment de relâcher totalement la tension sur les cérémonies religieuses ou les cérémonies civiles n'est pas venu", avait-il prévenu. "Il faudra donc qu'on soit très attentifs à la distanciation physique et à la densité, qui correspondent aux protocoles qui ont été acceptés et mis en oeuvre". Des mesures toujours d'actualité donc, qui permettent la célébration de mariages à la mairie, ou des mariages religieux à condition de respecter les gestes barrière et ne pas se retrouver à plus de 30 personnes sur la voie publique, à la sortie du mariage. Rappelons que depuis le 20 juillet, le port du masque a été rendu obligatoire dans les lieux de culte. 

Les mesures sanitaires à respecter lors des mariages

Les cérémonies plus espacées à la mairie

Stéfania Magro n'imagine pas une reprise comme avant, même en septembre. "Je pense, très honnêtement, que les célébrations n'auront, dans un premier temps du moins, pas lieu comme avant". Plus de mariages toutes les 20 minutes, les cérémonies seront plus espacées pour permettre une meilleure gestion de l'entrée et la sortie des invités.

Gestes barrière, buffet, gel hydroalcoolique

Pour appliquer les gestes barrière et se protéger, "il faudra se retenir de serrer les mariés dans les bras" avertit-elle. Mais selon elle, les gens ont déjà commencé à intégrer ce type d'habitudes et ne le feront pas d'eux-mêmes. Les mairies mettent à disposition du gel hydroalcoolique pour les invités. Enfin, on évite les buffets et cocktails pour éviter les risques de contamination.

Faut-il reporter son mariage à 2021 ?

La question d'un éventuel report se pose désormais pour les mariés de l'automne. La possibilité d'une seconde vague en septembre, octobre ou novembre, inquiète évidemment les fiancés qui ignorent s'ils pourront célébrer leur mariage comme ils l'espéraient. Comme pour cet été, certains ont déjà pris la décision de reporter leur mariage à 2021. On ignore pour l'heure si les restrictions actuelles de rassemblement et le port obligatoire du masque seront toujours d'actualité.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *